Direction des soins

Un projet au cœur des préoccupations et de l’engagement de tous les professionnels paramédicaux

Au cours des dernières années, nous avons créé des postes d’infirmières de coordination sur des parcours complexes en sénologie, en hématologie, en ORL, en gynécologie, des postes d’infirmières pivot en chirurgie ambulatoire et plus récemment des postes d’Infirmières de pratiques avancées. On sait aujourd’hui le bénéfice qu’apportent ces nouveaux métiers aux patients et à l’organisation de leurs parcours de soins. Il faudra aller plus loin, réfléchir en équipe médico-soignante à créer d’autres postes et couvrir d’autres parcours. La création d’une plate-forme de coordination permettra de solidifier le dispositif de coordination au sein du Centre.

A l’instar de ce qui a déjà été fait avec succès grâce au DIASPAD (Dispositif infirmier post-chirurgie ambulatoire à domicile), nous souhaitons développer la prise en charge de certaines chimiothérapies à domicile en partenariat avec les HAD (Hospitalisation A Domicile) et les infirmiers libéraux. L’objectif est de traiter certains patients à leur domicile, plutôt qu’à l’hôpital dans des conditions de sécurité maximale, par des infirmiers formés par nos soins.

Les outils connectés, c’est l’innovation au service de la qualité des soins! Des objets connectés, outils complémentaires utiles à la prise en charge des patients, aux applications sur smartphones destinées à faciliter au quotidien la vie des patients et le travail des infirmiers de coordination. Nous avons beaucoup à faire pour avancer dans le domaine.

La recherche fait partie des missions des Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC), au même titre que le soin et l’enseignement. Depuis 2018, année de création de la commission de recherche paramédicale, nous avons doucement mais sûrement progressé dans le domaine, avec l’appui de l’Unité de Recherche Clinique. L’élan est réel, les paramédicaux ont prouvé leur motivation et obtenu des succès avec plusieurs projets financés. Notre objectif est d’aller plus loin et plus fort dans la recherche paramédicale au service de l’amélioration de la qualité et la sécurité des soins.

La construction d’un nouveau bâtiment de soins, complémentaire de l’existant, constitue une formidable opportunité pour les patients, mais aussi les professionnels du Centre : de nouveaux services, une augmentation des lits, des recrutements… Un gros travail est à prévoir dans les années à venir sur l’organisation des activités de soins, la répartition des effectifs soignants, l’aménagement des locaux et une gestion des lits plus performante.

Traduire »